• Twilight Cahpitre 1 : Fascination

    Le second chapitre étant déjà sorti au cinéma, et devant le phénomène, je me devais de voir au moins le chapitre 1, histoire de voir tout de même de quoi ça parle (vu que je ne lirais sans doute jamais les bouquins..).
    Parce que j'avoue, j'avais une forte tendance à critiquer sans réellement avoir matière ou raisons pour le faire. Le mal est donc réparé puisque j'ai regardé le chapitre 1 hier soir.

    Ce n'est pas aussi nul que je le pensais, mais c'est quand même bien en dessous de mes espérances.. Et ça a aussi confirmé quelques idées que je m'en faisais en ayant juste vu la bande annonce.


    Bon pour commencer : je pense avoir compris ce qui met en émoi les jeunes filles en fleur devant ce film.. Ce n'est pas le physique du héros (que personnellement je trouve affreusement laid) mais plutôt la retenue qu'il s'impose face à celle qu'il aime. Les séquences entre les deux protagonistes sont plutôt bien mises en scène, les deux acteurs jouent bien,et il s'en dégage une très forte sensualité.. Le fait qu'il soit en perpétuel conflit entre l'envie de l'embrasser et l'envie de la bouffer (oui parce que l'histoire c'est ça : son sang l'attire, mais il en tombe amoureux et ne veut donc pas la "manger") ajoute à ce côté sensuel, frustrant et plaisant. Une douce torture en somme, qui pour le coup est bien mise en images.
    Bon après, il n'y a pas non plus de quoi tomber en pâmoison.... Mais disons que je comprends un peu mieux l'engouement des foules de midinettes: Le fantasme d'être désirée à ce point par quelqu'un peut être très troublant.

    Au delà de ça, le film m'a semblé affreusement longuet, avec des tas de séquences filmées très bizarrement (si vous êtes sujets au mal de mer, sincèrement ne regardez pas ce film...), un montage parfois un peu hasardeux (genre ils sont en train de discuter, et dans la même phrase ils sont à deux endroits différents...), des choix de musique d'ambiance fort discutable, une lumière plate et un maquillage foireux...
    Pour ce qui est du maquillage, ils sont couverts de talc, histoire de leur donner un bon teint bien blanc mais fort peu esthétique.
    D'ailleurs il ya  des erreurs pour les raccords, sur certains plans, Edward semble presque bronzé, sur d'autres il est blanc comme un cachet d'aspirine. Bizarre.

    Côté histoire, j'ai eu l'impression d'attendre 1h30 avant qu'il se passe un semblant d'action.. Et encore, c'est baclé en 20 minutes. A ce compte là, ils auraient mieux fait de seulement se focaliser sur la relation entre les deux personnages, on aurait été moins frustrés. :P
    J'ai noté quelques éléments que je n'ai pas bien compris non plus au début du film.. La première fois qu'elle entre dans la salle de cours et qu'elle s'installe à côté de lui, il est extrêmement gêné par l'odeur de son sang -qui commence déjà à l'attirer donc-. Puis après, il passe son temps à venir la voir, lui parler, être sympa avec elle, tout en lui répétant bien souvent "nous ne devons pas être amis. Nous ne devons pas nous fréquenter, ne t'approche pas de moi" ... Alors que c'est systématiquement lui qui vient vers elle.

    A ce que j'ai déduis, c'est la dualité en lui qui opère dès le départ, c'est à dire qu'il ne peut déjà pas se passer d'elle, mais en même temps il tente de se persuader que ce n'est pas une bonne idée. Alors c'est sans doute cela qui le pousse à lui courir après tout en la repoussant... Mais ce n'est vraiment pas très bien mis en scène pour le coup.


    Enfin bref.. Un film qui s'est laissé regarder, mais où j'ai parfois trouvé le temps long.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :