• Lovely Bones

     

     

    Réalisé par Peter Jackson, avec Saoirse Ronan, Mark Wahlberg, Stanley Tucci, Rachel Weisz...

    C'est l'adaptation du roman de Alice Sebold, paru en France sous le titre "La nostalgie de l'ange".


    Ce film mélange trois genres:

    Onirique, puisqu'on suit les pensées de la petite Susie Salmon, assassinée à l'âge de 14ans. C'est elle la narratrice de l'histoire, et c'est au travers de ses yeux presque que nous voyons le monde des vivants.
    Policier, puisqu'on suit également aussi l'enquête qui est menée pour connaître son meurtrier. Du moins l'enquête que mène son père. Parce que la police abandonne plus ou moins les recherches au bout d'une dizaine de mois.
    Thriller, puisque l'on a aussi qui se déroule devant nous, la psychologie du tueur, et ses machinations pour arriver à ses fins.

    Les trois genres pourtant assez éloignés se mêlent très bien sous la baguette de Peter Jackson, qui prouve une fois de plus qu'il est un excellent réalisateur... (J'avais un peu mis ça en doute devant King Kong..) Et surtout qu'il peut faire autant preuve de sensibilité que de boucherie -en référence à ses premiers films, type Brain Dead- .
    Il signe ici un très beau film sur l'acceptation de la mort, que ce soit par la victime, ou par sa famille... C'est au travers de sa perception de morte que l'on aborde le processus complexe qu'est le deuil. Processus qui est différent en fonction de chaque personne.


    Chaque membre de sa famille vit et perçoit sa mort de différente manière, et apprend également à "vivre avec". Etape qui est la plus difficile sans doute. Puisque cela implique d'accepter ce qui s'est passé sans chercher ni à le changer, ni à le venger d'une manière ou d'une autre.

    Visuellement c'est aussi très bien mis en scène, j'aurais un seul regret, c'est que le monde de " l'entre-deux" où se trouve Susie est assez "classique" dans sa représentation : des champs de blé à perte de vue avec un ciel bleu limpide et au fond, un arbre (probablement la représentation du jardin d'Eden). Bon après, il y a des tas de séquences qui se passent dans ce monde et où le décor est très différent. Heureusement d'ailleurs.
    J'ai vraiment beaucoup aimé que l'on retrouve un élément particulier du monde des vivants dans le monde de l'entre-deux. En effet, elle passe le plus clair de son temps dans un kiosque à musique. Kiosque dans lequel normalement, si elle avait survécu, elle aurait du retrouver le garçon dont elle était amoureuse...
    Du coup on retrouve ce kiosque comme point central de l'entre-deux, mais également comme la représentation de ce qui la retient dans ce monde-ci.
    C'est un détail subtil mais tellement important finalement, et qui va de paire avec la scène finale.

    Côté acteurs, nous sommes incroyablement bien servis, surtout par la performance de Stanley Tucci! Il est tout à fait splendide dans son rôle de meurtrier... Limite flippant d'ailleurs! Brrr.. Le genre de type qu'on aimerait pas croiser dans une rue tard le soir, le genre qui a l'air innocent comme ça, mais qui a un truc dans le regard qui n'inspire pas du tout confiance! Fait froid dans le dos!!
    Mention spéciale à Saoirse Ronan, que je n'avais jamais vu, mais qui a bien du talent! J'espère la revoir très vite à l'écran!

    Enfin voilà, un très bon film signé Peter Jackson, sensible, poignant.. Beau, tout simplement.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :