• Les films américains -3-

    Voici le Troisième épisode tant attendu sur les poncifs récurrents dans les films outre-atlantique ! Avec pour thème central les combats et les explosifs, cet épisode promet d'être mouvementé!


    *******
     

    COMBAT

    - Le héros et le méchant peuvent se tirer dessus à bout portant au flingue, si ce n'est pas la fin du film, personne ne mourra.

    - Le méchant met toujours vachement longtemps à mourir, même s'il se prend trois tonnes d'éclats d'obus. Par contre, ses sous-fifres sont plutôt frileux de ce point de vue là.

    - Ce n'est pas nécessaire de recharger une arme.

    - Si, pour des raisons esthétiques, le héros doit recharger son arme, son adversaire attendra qu'il ait terminé en respirant bruyamment derrière un poteau en béton.

    - Les armes se rechargent au ralentit.

    - Mais il arrive aussi que dès que le chargeur est vide, le héros jette le flingue comme un briquet jetable. De toute façon il en retrouve toujours un pas loin sur le cadavre d'un ennemi ou dans un placard.

    - Lors d'une bagarre avec le méchant, le héros peut se prendre des coups de barre à mine dans la tête sans saigner ni avoir mal, mais si on lui tape sur la tête dans son dos, il s'évanouit.

    - Un homme ne montrera aucune douleur s'il se prend la raclée la plus terrible mais il fera la grimace lorsqu'une femme essaiera de nettoyer ses blessures.

    - Ca ne fait rien si vous êtes largement submergé par le nombre dans un combat du genre arts martiaux : vos ennemis vont patiemment attendre de vous attaquer un par un en dansant autour de vous d'une manière menaçante jusqu'à ce que vous ayez mis KO les précédents.

    - Si le méchant vous pointe du revolver en prenant le temps de vous expliquer dans tous les détails quel est son plan diabolique avant de vous tuer, votre collègue lui réglera son compte avant qu'il ne vous abatte.

    - Lorsque quelqu'un se fait violer, tabasser, prendre en otage, kidnapper, tirer dessus, se noie, a un accident, ou a assisté à une scène horrible, qu'il fasse chaud ou froid, rien de plus efficace que la bonne vieille couverture marron jetée sur les épaules de la victime avec un flic qui vient lui demander toutes les deux minutes : "ça va ?"

    - Si on n'a pas de couverture marron, une lampée de whisky fera l'affaire.

    - Un serial killer peut égorger quelqu'un en pleine rue, personne ne le voit.

    - L'abris de jardin du héros contient quelques souvenirs d'aventure, dont une dizaine de fusils mitrailleurs, quelques lance-roquettes, une collection d'armes blanches de tous les pays, et des caisses de grenades, bâtons de dynamite et munitions variées.

    - Pour soigner un blessure par balle, rien de plus simple : un garrot, un bon couteau, une cartouche et une allumette. Un peu de poudre sur la blessure, on allume en serrant les dents, et le tour est joué. Ceci ne fonctionne que pour le héros ou l'ami du héros, le simple passant devant lui aller immédiatement à l'hôpital.

    - Les passants ont un taux de mortalité plus élevé que les animaux de compagnie.


    EXPLOSIFS

    - Toutes les bombes ont des minuteries électroniques avec de grands chiffres rouges pour que vous puissiez savoir exactement à quel moment elles vont exploser.

    - Quand la bombe va exploser dans 2 secondes et que votre collègue vous dit de couper le fil rouge, coupez le fil vert.

    - Quand vous désamorcez une bombe et vous apprêtez à coupez le fil rouge alors que le compte à rebours indique 00:02, hésitez une dernière seconde et coupez le fil bleu pour laisser un joli 00:01 à l'écran.

    - Si le vieux copain du héros désamorce une bombe, il peut couper n'importe quel fil, la bombe explosera de toutes façons.

    - Les mèches de dynamite / grenades que lancent les héros sont pré-réglées pour exploser au bon moment.

    - On peut survivre à une explosion nucléaire en s'enfermant dans un frigo.

     


    ***********

    Et voilà, c'est fini pour aujourd'hui! La suite dans le prochain épisode : "Femmes, Héros et Histoire" !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :