• La forêt de Miyori

     

     

    Réalisation : Nizo Yamamoto

    Résumé :
    Après la séparation de ses parents, Miyori se sent de trop et ce sentiment est renforcé lorsque son père lui annonce qu'elle devra aller vivre chez ses grands parents, à la campagne, pendant quelques temps. Habituée à la vie en ville, Miyori rejette en bloc tout ce qui se passe dans cette nouvelle vie, à commencer par les esprits de la forêt qu'elle peut entendre et voir et qui lui annoncent qu'elle est la nouvelle gardienne de la vallée. Elle refuse catégoriquement cette place. De même qu'elle rejette l'amitié que lui proposent les enfants de sa nouvelle école.

    Miyori finira-t-elle par s'habituer et accepter ce rôle de gardienne suffisamment tôt pour protéger ce lieu que les humains menacent avec la construction d'un barrage?

     

    Alors très franchement, je l'ai trouvé nul. Les nombreuses critiques négatives que j'en ai lu sont souvent basées sur la comparaison entre ce film et Princesse Mononoke.... Ce n'est pas ce que je mettrai en avant, bien sûr on ne peut nier certaines similitudes entre les deux films (en même temps Mr Yamamoto était le directeur artistique sur Princesse Mononoke...) mais ce n'est pas si ressemblant que cela. 
    Non donc ma critique ne vient pas d'une quelconque comparaison, mais bien du film lui même, que j'ai trouvé très bancal. Que ce soit sur le rythme, la mise en scène ou même les réactions de l'héroïne, c'est bancal. C'est la première fois que j'ai l'envie de prendre un film et de le remonter entièrement. Pas pour changer le sens de la narration, mais pour dynamiser un peu le tout. J'avais l'impression, sur les scènes de dialogues, qu'ils avaient laissé chaque fois le petit moment où on dit "ça tourne... action" et où l'acteur est à l'écran mais reste impassible avant de déclamer son texte! Du coup les dialogues manquaient cruellement de pep's, de tempo et d'intensité. Il y a presque un blanc entre chaque ligne de dialogue, c'est leeeeent.
    Et l'animation -pas très fluide- n'arrange rien.

    L'histoire elle aussi est un peu bizarre, surtout dans la manière de développer le personnage et d'amener les changements dans sa personnalité. La plupart de ses réactions sont totalement incompréhensibles car rien n'est développé. Elle se sentait rejetée par ses parents, pourquoi rejette-elle les esprits de la forêt qui ne lui veulent que du bien et qui l'aiment et l'attendent depuis qu'elle est toute petite? Ce n'est même pas parcequ'elle n'y croit pas, puisque rien ne semble l'étonner et jamais elle ne dit que les esprits n'existent pas ou des choses comme ça.
    Pareil, elle repousse les élèves de sa nouvelle école qui ne font que l'accueillir chaleureusement et lui offrent leur amitié.
    Du coup ça lui donne un peu des réactions d'enfant gâté alors que ce n'était vraiment pas le cas ... D'où une incompréhension totale.
    Incompréhension également quand elle se met soudain à protéger la forêt... Il n'y a rien qui indique un changement léger dans sa manière de faire ou de penser, et puis d'un coup pif pouf elle se sent l'âme d'une gardienne guerrière.

    Donc bref, un film devant lequel je me suis un peu ennuyée quand même, trouvant le temps long, les actions manquants de rythme et les esprits de la forêt affreusement laids! 

    Un film dont on peut se passer. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :