• L'imaginarium du Docteur Parnassus

    Réalisé par Terry Gilliam, avec Heath Ledger, Christopher Plummer, Lily Cole, Andrew Garfield, Johnny Depp, Jude Law, Colin Farell..


    Avec deux semaines de retard sur mon planning, je suis enfin allée le voir...

    Je me permets de vous copier le résumé de Allociné ici, parce que je serais bien incapable d'en écrire un moi même :

    Avec sa troupe de théâtre ambulant, " l'Imaginarium ", le Docteur Parnassus offre au public l'opportunité unique d'entrer dans leur univers d'imaginations et de merveilles en passant à travers un miroir magique. Mais le Dr Parnassus cache un terrible secret. Mille ans plus tôt, ne résistant pas à son penchant pour le jeu, il parie avec le diable, Mr Nick, et gagne l'immortalité. Plus tard, rencontrant enfin l'amour, le Docteur Parnassus traite de nouveau avec le diable et échange son immortalité contre la jeunesse. A une condition : le jour où sa fille aura seize ans, elle deviendra la propriété de Mr Nick. Maintenant, il est l'heure de payer le prix... Pour sauver sa fille, il se lance dans une course contre le temps, entraînant avec lui une ribambelle de personnages extraordinaires, avec la ferme intention de réparer ses erreurs du passé une bonne fois pour toutes...


    Raconté comme cela, ça a l'air très limpide, mais le film lui ne l'est pas du tout... Je pense sincèrement que, du fait du décès de Heath Ledger en plein milieu du tournage, Gilliam a du remanier son scénario pour pouvoir finir son film en remplaçant l'acteur par trois autres personnes (Johnny Depp, Jude Lax et Colin Farell). Malheureusement ça ne joue pas en sa faveur, et personnellement j'ai trouvé que la présence même du personnage d'Heath Ledger n'était pas bien explicable. Au fond le personnage ne sert pas à grand chose dans le récit...
    Je suis restée sceptique à la fin du film, n'ayant réellement pas compris toute la trame de l'histoire... Et surtout pas la fin d'ailleurs.
    Bon que le Docteur Parnassus (Christopher Plummer) cherche à sauver sa fille des griffes du diable, ça c'est bon. Mais la présence de Tony (Heath Ledger), je ne l'explique vraiment pas..

    Bon, bizarrement, malgré ce côté bancal et hermétique, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, parce que la réalisation est splendide. On est embarqué dans l'histoire, et on passe d'un monde à l'autre, d'un évènement à l'autre sans vraiment nous en rendre compte.. Un peu comme dans un rêve en fait. Ce film n'est d'ailleurs pas sans rappeler la "suite" d'Alice aux Pays des Merveilles, qui s'appelle "De L'autre côté du Miroir". Déjà parce qu'il faut passer au travers d'un faux miroir pour entrer dans notre imagination, et ensuite parce qu'une fois à l'intérieur, les lieux et les personnes changent inopinément et personne ne s'en surprend jamais. Même si ce n'est pas logique, ça n'a pas d'importance.
    De ce point de vue là, j'ai beaucoup aimé la narration, ainsi que les effets spéciaux et les décors, qui sont fabuleux.
    Et ce, même si l'on voit clairement que tout est faux. Ça fonctionne quand même parce que l'on sait que l'on est dans l'imagination des protagonistes.

    En bref, je dirais que c'est un film à ... expérimenter. smile


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :