• Joe Hisaishi

     

    Né le 6 décembre 1950 à Nagano (Japon), Joe Hisaishi est compositeur, pianiste, écrivain (il a vraisemblablement écrit 3 livres), photographe amateur, réalisateur (Son premier film, intitulé Quartet est sorti au Japon en 2001, il a également signé dessus la musique et le scénario), et chef d'orchestre ! Rien que cela.
    Mais ici, il est bien sûr connu pour sa collaboration avec Hayao Miyazaki. C'est en 1984 que ce dernier fait appel à lui pour la musique de Nausicäa.. Leur collaboration est devenue naturelle et évidente pour la suite, ainsi il a composé pour Mon Voisin Totoro, Porco Rosso, Mononoke etc etc... Miyazaki est le seul avec lequel il a accepté de travaillé au sein du Studio Ghibli.
    A côté de cela, il a aussi été contacté par Takashi Kitano en 1991, pour composer la musique du film A scene at the Sea, eux aussi collaboreront jusqu'à Dolls en 2002, travaillant ainsi sur -entre autres- Aniki Mon Frère, L'été de Kikujiro, ou encore Sonatine.
    Se concentrant donc majoritairement sur des compositions pour les films japonais, Joe Hisaishi va tout de même s'exporter, en France, pour composer la musique du film d'Olivier Dahan : Le Petit Poucet, sorti en 2001. C'est sa toute première participation à un film étranger...

    Aujourd'hui, Joe Hisaishi est considéré comme l'un des 10 plus talentueux compositeurs de musique de films, au niveau mondial bien entendu. Il est d'ailleurs de plus en plus demandé sur tous les continents. Même s'il oeuvre surtout au Japon, sa renommée sur les films que nous avons eu la chance de voir arriver ici n'est plus à faire!
    Comparé à d'autres compositeurs, il n'est pas très prolifique, mais ses musiques sont sans cesse différentes (même si l'on reconnait toujours son style lorsqu'on y fait attention) et il renouvelle tout le temps ses créations.

    L'un de mes compositeurs favoris, je l'ai découvert en même temps que Miyazaki, puisque c'est sur Mononoke Hime que je l'ai entendu la première fois. Ce fut un réel ravissement, et je ne me lasse pas d'écouter ses morceaux!

    Je trouve que sa musique donne toujours une dimension supplémentaire aux images, cela m'avait fort marqué dans Mononke, où ça m'avait fait l'effet de "voir" au delà du cadre de l'image. C'était une sensation toute particulière qui a beaucoup aidé dans le fait que Mononoke a été mon plus grand moment de cinéma. Chacune de ses compositions me transporte, d'un sourire jusqu'aux larmes tant c'est beau...

    La musique de Joe Hisaishi ne s'explique pas.. Il fait partie de ces rares compositeurs dont la musique se vit, tout simplement.



    Pour vous faire découvrir si toutefois vous n'auriez jamais entendu, je vous invite à cliquer sur les liens suivants :

    Mononoke Symphonic Suite 

    One Summer Day -Chihiro- 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :