• Bon soyons francs tout de suite, je suis pas du tout une bonne spectatrice pour ce genre de films.. En fait j'ai jamais vu un seul épisode de la série, et j'y suis allée un peu comme ça... ... D'accord, c'était parce qu'il y avait une soirée spéciale avec un show des Chippendales avant le film ...Et que pour le fun, je m'étais dit "allez soyons folles."!

    Alors passé le spectacles des Chippendales qui était fort décevant, le film ne m'a pas emballée plus que ça. Sans doute parce que je suis pas du tout au fait des dernières modes en matière de haute couture, que j'ai pas spécialement de copines avec qui je raconte toute ma vie amoureuse et que je suis pas non plus en extase devant une paire de chaussure... A la base je pars déjà avec un handicap pour apprécier le film


    Ceci étant, j'ai trouvé deux trois scènes vraiment bien réalisées, et le film se laisse tout de même regarder sans problème. Même si c'est un peu trop "rose bonbon" pour moi. (j'ai rien contre les histoires rose-bonbon, c'est juste que là, ça suintait un peu trop )
    En fait, ce qui m'a surtout gâché le plaisir : c'est la narratrice. J'aime pas trop les films avec un narrateur, j'ai l'impression que c'est parce qu'ils avaient peur qu'on comprenne pas bien ce qui se passait. Alors des fois c'est discret, mais là dans Sex And The City, c'est maladroitement placé à des endroits qui auraient gagné à rester dans le silence et où les images suffisaient.
    D'ailleurs je pense que les scènes qui m'ont réellement touché sont celles où il n'y avait pas la voix de la narratrice. Si c'était voulu tant mieux, mais c'est dommage pour toutes les autres.



    Donc euh, comme je connais pas la série je peux pas dire si ça lui est fidèle ou pas, mais comme film en tant que tel, moi ça ne m'a pas parlé plus que ça, mais ça reste un bon film du genre



    A voir donc, pour les amaTRICES



    1 commentaire
  • Ecrit par Pierre Bordage, c'est un livre que j'ai dévoré en 3 jours, pour le terminer hier soir à 2h du matin.. Impossible de le lâcher!!
    Alors je ne pouvais pas ne pas mettre un tit mot ici, histoire d'essayer de vous convertir vous aussi!

    Par où commencer...


    L'histoire peut-être

    Alors en fait nous suivons au fil des chapitres, trois histoires différentes. Tout d'abord celle de Léonie, une jeune femme de 20 ans, elle vient du Libéria d'où elle a été arrachée à l'âge de 8 ans, vendue par son père à une espèce de vague tante. Cette tante qu'elle surnomme la Hyène, va l'utiliser comme prostituée pendant 12 ans, enfermée dans une cave dans la banlieue parisienne. Elle parvient à s'échapper l'année de ses 20 ans, seulement elle n'a pas de papiers, n'a pas d'identité, dans une France (pas si) futuriste, où les immigrés clandestins n'ont aucun droit.
    Elle trouvera un moyen de gagner rapidement de l'argent : servir de cobaye pour tester une nouvelle molécule.
    On suit aussi l'histoire de Cyrian, un jeune homme âgé lui aussi d'une 20aine d'années. Lui est issu d'une famille très riche, a toujours vécu dans la bourgeoisie et tente à présent d'intégrer une société secrète appelée "Titans" et qui ont leur quartier général dans la haute école qu'il fréquente.
    Et enfin l'histoire d'Edmé, un vieux flic à la Criminelle en passe de partir en retraite, ou d'être mis au placard par ses supérieurs.. Ce qui était pour tous ses collègues un banal meurtre précédé d'un viol, va être pour lui quelque chose de bien plus complexe. Et pour la première fois de sa vie il va suivre son intuition, qui le mènera effectivement sur une histoire bien plus sombre qu'un "simple" meurtre.

    Ce livre pourrait être classé dans la catégorie "policier fantastique", mais ça va au delà, c'est aussi l'histoire de vies brisées qui se croisent, et se refont petit à petit.

    Le suspens nous tient tout le long du livre, une fois plongé dedans c'est foutu, on y est mordu jusqu'à la fin! J'ai trouvé que l'auteur manquait un peu de souffle parfois (il met beaucoup de phrases courtes avec pas mal de virgules), mais ça ajoute aussi au côté oppressant de l'histoire qui avance, et dont on ne découvre les fils que tard dans le bouquin.
    C'est assez "trash" aussi parfois... Surtout la vie de Leonie et les scènes de crime avec Edmé.. l'auteur ne prend pas vraiment de gants pour les décrire. Du coup ça pourrait être pénible pour certaines âmes sensibles. Mais c'est aussi ce qui fait la force du bouquin!


    Bref, un livre à lire aaabsolument!!













    votre commentaire
  • "Y'a des jours comme ça .. où y'a pas assez de pierres."


    Ca vient du film Forrest Gump. Et c'est teeeellement vrai!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires