• Réalisé par Wes Anderson à qui l'on devait l'ovni, mais excellent, "Life Aquatic", ce film met en scène OWen Wilson, Adrian Brody, Jason Schwartzman, Bill Muray et Natalie Portman (les deux derniers n'apparaissant que très furtivement) dans un voyage spirituel au travers de l'Inde.
    Ce voyage, c'est Francis (Owen Wilson) qui l'a organisé pour que ses deux frères Peter (Adrian Brody) et Jack (Jason Schwartzman) et lui puissent se retrouver et renouer leurs liens fraternels.
    En effet, ils ne se sont pas parler depuis plus d'un an, après le déces de leur père.
    Mais le voyage va prendre une tournure un peu différente de ce qu'il avait prévu...

    Ce n'est pas un film que l'on peut résumer facilement, pas plus que je ne pourrais le conseiller à tout le monde.. Wes Anderson fait toujours des films assez personnels, et soit on adore, soit on déteste. Il n'y a pas de demi mesure. C'est aussi ce qui fait la force de ce réalisateur je trouve.
    Bref.

    Il nous raconte ce voyage et ces retrouvailles dans un ensemble haut en couleurs (dans tous les sens du terme), avec une subtilité à fleur de peau, le tout soutenu par des acteurs brillantissimes... D'ailleurs je tiens à faire remarquer qu'il est surprenant -mais agréable- de découvrir Owen Wilson dans un autre registre que la comédie américaine pure et dure. Et même s'il est moins touchant qu'un Adrian Brody, il n'en reste pas moins qu'il sait rendre son personnage très attachant.
    Alors oui, Darjeeling Limited est une comédie, mais traitée avec beaucoup de sensibilité, d'humanisme, et assez peu de dialogues finalement.
    Pour ceux qui ont des frères et soeurs, dont ils sont proches -ou pas d'ailleurs-, ça éveillera sûrement un tas de trucs agréables. Des bons souvenirs, des chouettes frissons... Et une envie assez difficile à ravaler de leur téléphoner dès la sortie du cinéma pour organiser un voyage spirituel












    Vraiment je me suis régalée, c'est une bouffée de joie de vivre et de bonne humeur.



    Pour ceux qui ont aimé "Life Aquatic" vous pouvez y aller les yeux fermés, pour les autres, ça dépendra de votre affinité avec ce genre de cinéma !

    votre commentaire
  • Marrant comme les avis sont partagés sur les films parfois. Moi je l'ai trouvé plutôt bon celui ci, et la personne qui était avec moi n'a pas cessé de souffler pendant toute la durée de la projection tant elle trouvait ça minable...

    Alors en fait, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de bonne chose dans ce film, à commencer par le concept : faire revivre la même scène au travers de 5 regards différents (je crois que c'est 5..). Tout ça pour nous faire comprendre le pourquoi du comment, c'est excellement bien joué.
    Ce qui pêche là dedans, c'est la façon dont c'est mis en scène. En fait, l'idée est vraiment bonne, et quand on suit un personnage, tout va bien. Mais pour passer d'un regard à un autre, ils ont décidé de nous passer toute la séquence qu'on venait de voir à l'envers (en accéléré et coupé tout de même) pour nous faire revenir à chaque fois à un écran noir avec marqué en gros : 11:59:58.. 12:00:00. Et c'est reparti pour un tour.
    Je crois que ces retours en arrière et surtout cette heure indiquée comme ça ont contribué à ce que les gens dans la salle aient l'impression de revoir constamment le même truc sans aucune variante. ..
    J'avoue, j'ai aussi trouvé cette heure sur écran noir passablement dérangeante.

    Donc oui, un fond très bien trouvé, mais une forme un peu bancale.

    Après, au delà de ça, j'ai beaucoup aimé la manière dont la tension était maintenue tout le long des séquences. Sans compter qu'elle augmente drastiquement pour arriver au dénouement du film. Là dessus, rien à redire


    Pour le jeu des acteurs ... Dennis Quaid, comme le veut son personnage, est raide comme un piquet, l'acteur qui joue Jack dans la série Lost (j'oublie toujours son nom..) est le même que dans Lost, et quand il veut faire comme s'il parlait l'espagnol courament c'est une horreur.. En fait, le seul excellent est une fois de plus Forest Whitaker, bluffant, touchant... C'est un peu le seul personnage auquel on croit en fait...

    Et puis il y a ce côté un peu manichéen du film, où ils accusent une communauté de terrorrisme pendant toute la durée du film en montrant à quel point ils sont vils et méchants, et puis tout de même, à la fin, le méchant n'est pas si méchant... Histoire de rattraper un peu tout ce qui s'est dit et vu pendant le film.


    ...

    Bon à lire tout ça on pourrait se demander si vraiment j'ai apprécié le film.
    Et bien oui. J'ai bien aimé. Je ne dirais pas que c'est à voir absolument, mais bon, c'est un film d'action qui tient la route. Il aurait été traité un peu différement, il aurait sans doute beaucoup plus accroché tout le monde!

    votre commentaire
  • Il y a des films qui gagnent à être connus, Singles en fait parti. Oh ce n'est pas la comédie romantique du siècle, ce n'est pas non plus la meilleure réalisation qu'on ait jamais vu.. Mais c'est une histoire qui parle d'amour et qui en parle bien, même si tout est un peu cousu de fil blanc et se dirige tout droit vers le Happy End total. -Ce qui est effectivement la fin d'ailleurs-

    Sur fond de rock, début punk, ce film raconte l'histoire de plusieurs personnages qui tentent tous, d'une manière ou d'une autre, de trouver le Grrrand Amour. Parfois avec succès, parfois avec un peu plus de difficultés que prévues
    Il n'y a pas beaucoup de surprises, soyons francs, mais il ya quand même pas mal de belles trouvailles, notamment au niveau des dialogues !

    Après, les acteurs sont tous très bons, et une mention spéciale au caméo de Tim Burton (j'ai longtemps hésité avant de me dire que vraiment, ce devait être lui...) en réalisateur de films annonces pour les âmes esseulées
    !

    Et puis il y a une chose (entre autre) que j'ai vraiment apprécié dans ce film, c'est le thème qu'il véhicule : Quoi qu'on fasse, l'amour nous prendra toujours au dépourvu.

    Merci Guillaume!

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires